De nombreuses victimes et survivants de violence domestique et familiale (DFV) dans les relations LGBTQ + se sentent invisibles, comme s'ils ne seront pas soutenus et que personne ne les croira. Pour s'assurer que la voix de chaque victime et survivant est entendue, la première journée de sensibilisation à la violence domestique LGBTI a été créée en Australie en 2020 pour sensibiliser au DFV dans les communautés LGBTQ +, se souvenir des victimes qui ont perdu la vie, reconnaître les survivants et reconnaître les luttes des les personnes qui vivent une relation abusive.

La campagne a rapidement gagné le soutien à la fois en Australie et à l'étranger, de nombreuses personnalités ayant manifesté leur soutien pour la journée, notamment le Premier ministre australien, l'honorable Scott Morrison, député et l'ancien gouverneur général d'Australie, l'honorable Dame Quentin Bryce AD ​​CVO.

IMG_1393.JPG

Notre histoire

Notre but

La Fondation de sensibilisation à la violence domestique LGBTQ a été créée dans le but de:

  • Aider à mettre fin à la violence et aux abus domestiques, familiaux et entre partenaires intimes (DFV) au sein des communautés LGBTQ, en augmentant la visibilité grâce à une campagne de sensibilisation annuelle.

  • Plaider pour et soutenir l'autonomisation des victimes LGBTQ et des survivants de DFV.

  • Collaborer avec d'autres organisations pour aider à réduire les obstacles à la dénonciation de la violence, accéder aux services de soutien et créer des expériences sûres et inclusives pour les victimes LGBTQ et les survivants de DFV.

  • En fournissant des informations et des ressources ciblées pour soutenir les lieux de travail, les établissements d'enseignement et la communauté en général, observer les campagnes annuelles de la Journée de sensibilisation à la violence domestique LGBTQ.

Violence domestique et familiale LGBTQ

Bien que les données soient limitées, les preuves disponibles indiquent que plus de 60% des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et queer (LGBTQ) ont été victimes de violence domestique ou familiale (DFV), soit environ 3 personnes sur 5 qui en ont été victimes dans le passé ou le présent. relation. Il y a de fortes chances que vous ou quelqu'un que vous connaissez êtes ou avez été dans une relation abusive.

Malgré la prévalence, les personnes LGBTQ sont moins susceptibles de trouver des services de soutien qui répondent à leurs besoins spécifiques, sont moins susceptibles d'identifier le DFV dans leurs relations et moins susceptibles de le signaler à la police ou de rechercher le soutien des services.

Tout au long de ce site, nous faisons référence aux personnes LGBTQ, représentant les lesbiennes, les gays, les bisexuels, les transgenres et les queer, ou en d'autres termes, les personnes de sexes et de sexualités variés. Nous comprenons que cet acronyme ne conviendra pas et ne peut pas convenir à tout le monde et à toutes les identités diverses. Pour plus d'informations sur les personnes intersexes, veuillez cliquer ici.

NOTRE CONSEIL

NOTRE CLIENTÈLE

NOTRE

AMBASSADEURS

LETTRES DE

SUPPORT

PARTISANS