Jusqu'à 62% des personnes LGBTQ + ont été victimes de violence dans une ou plusieurs de leurs relations. Malgré ces chiffres alarmants, les personnes LGBTQ + sont moins susceptibles d'identifier l'abus, moins susceptibles de trouver du soutien et encore moins susceptibles de le signaler. Il y a une grande appréhension à demander de l'aide ou à contacter les services traditionnels. Nous avons besoin de changer ça.

Le silence et le manque de sensibilisation à la violence conjugale, familiale et intime dans les communautés LGBTQ + jouent un grand rôle dans la persistance de la violence. En signant ceci, vous vous engagez à faire votre part pour aider à changer la conversation nationale sur la violence et les mauvais traitements au sein de la famille, de la famille et du partenaire intime.

192126106_2806335146284884_548597927076479987_n.jpeg

Prenez l'engagement